Vision Du Nord

09 mars 2017

Services au rabais pour les malades de l’hôpital régional de Ngaoundéré

Depuis quelques années, l’hôpital régional de la métropole du château d’eau connait de nombreuses difficultés de fonctionnement. La hausse des prix du certificat médical qui est passé de 900F à 2000 FCFA, le problème de gestion du personnel et la prise en charge médical des malades qui sont parfois abandonnés à leur sort constituent un cliché de ces défaillances. A côté, on retrouve les bâtiments et les salles qui abritent les malades dans un état d’insalubrité totale où la propreté est devenue la responsabilité de ces derniers. Dr Mohamadou Hassimi aura désormais la lourde responsabilité de cette institution sanitaire de la métropole régionale en remplacement de Dr VOHOD Beguime.
Voici quelques chantiers qui interpellent le nouveau directeur de l’hôpital régional de l’Adamaoua, qui doit faire office de référence. « Je suis conscient de l’ampleur de la tâche qui me revient à assumer au sein de cet institution sanitaire. Je compte apporter des innovations dans la qualité des services fournis aux malades et le plateau technique » rassure Dr Mohamadou Hassimi. Le nouveau promu est un atout pour la région en proie à de nombreuses épidémies à travers sa spécialisation en Épidémiologie de Base, expert en prévention et gestion des catastrophes et crises humanitaires, expert en financement basé sur la performance.

Un parcours riche

Né le 9 octobre 1971 à Bangui, après l’obtention de son baccalauréat, Mouhamadou fera son entrée en 1992 à l’université de Yaoundé I où il sort en 2001 nanti d’un doctorat d’Etat en médecine. Sur le plan professionnel, il commence à exercer comme administrateur principal du Centre privé islamique de Yaoundé le 4 septembre 2002. Par la suite, il a occupé tour à tour les fonctions de médecin au centre mère-enfant de la fondation Chantal Biya de janvier 2004 à septembre 2005 puis de médecin chef au centre médical d’arrondissement d’Ahala du 1er septembre 2005 au 13 juin 2011.
Le 13 juin 2013, il est nommé directeur de l’hôpital de district de Garoua-Boulaï et le 15 septembre 2014, il est promu comme médecin chef du dit centre de santé, cumulativement avec ses responsabilités de médecin chef au poste de santé de la frontière Cameroun-Rca. C’est le 21 avril 2016 qu’il est nommé comme administrateur du Fond régional pour la promotion de la santé du Nord et depuis le 27 avril 2016, directeur de l’Hôpital régional de N’Gaoundéré. Dr Mouhamadou Hassimi est marié et père de plusieurs enfants.

Posté par Jean Akoum Amiri à 20:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]